Association Protectrice des Oiseaux et de la Nature
Cliquez sur la rubrique de votre choix

Découvrez l'APON à ses premières heures et son évolution à travers plus de trois décennies :


 En 1967, M. MEISSE Georges, chef de district des Eaux et des Forêts, ainsi que M. FISHER Jacques, M. FROEHLIG Pierre et M. AUST Fernand, eurent l'idée de créer un club dont le but serait la protection des oiseaux et de la nature.

Plus tard, ces quatre personnes, avec cinq autres compagnons (M. COLBUS Joseph, M. VAROQUI Auguste, M. ZACK Michel, M. WEBER Wilhelm et M. WEISS) décidèrent de s'associer et fondèrent ainsi, le 14 juin 1969, la Ligue Pour la Protection des Oiseaux et de la Nature de L'Hôpital et des Environs.

Ce groupe de bénévoles se détache progressivement de la LPO pour devenir une entité intégralement indépendante. Une nouvelle dénomination fut donc adoptée Société Protectricedes Oiseaux et de la Nature.
Après quelques périples avec l'administration Fiscale au sujet du mot 'société', le Comité décida de changer une nouvelle fois de nom. Au cours de l'Assemblée Générale du 20 Mars 1975, la nouvelle dénomination devint et reste jusqu'à ce jour L'Association Protectricedes Oiseaux et de la Nature plus connue sous le sigle A.P.O.N.

Au cours de toutes ces années, les membres de l'Association ont été de plus en plus nombreux. On compte actuellement, une centaine de personnes adhèrentes. Malheureusement, toutes ces personnes ne sont pas membres actifs, et seules quelques unes, en majeure partie du comité, participent sur le terrain.
Il y a cependant toujours eu de la main d'oeuvre, des personnes de bonne volonté ainsi que des bénévoles pour réaliser les nombreux projets envisagés.

Peu après la création de l'Association, le comité décida de construire en forêt de Saint-Avold, un chalet entièrement en bois de pin permettant de stocker la nourriture pour les oiseaux ainsi que du matériel et de l'outillage. Mais cette maisonnette dans la forêt devint très vite une attraction pour les vandales.
C'est pour cette raison qu'en 1975, il fut décidé de détruire ce chalet pour le remplacer par un chalet en pierre recouvert de bois; portes et fenêtres étant désormais solidement fermées et verrouillées. Ce chalet existe toujours, malgré les différentes dégradations dont il fut l'objet.


Les fondateurs de l'APON
Merle

Association Protectrice des Oiseaux et de la Nature © tous droits réservés